Miam.Miam. Chef Said LAKHBAB

Miam.Miam. Chef Said LAKHBAB

Auguste Escoffier

 

AKA Georges Auguste Escoffier

Born: 28-Oct-1846
Birthplace: Villeneuve-Loubet, France
Died: 12-Feb-1935
Location of death: Monte Carlo, Monaco
Cause of death: unspecified
Remains: Buried, Family vault, Villeneuve-Loubet, France

Gender: Male
Race or Ethnicity: White
Sexual orientation: Straight
Occupation: Chef, Author

Nationality: France
Executive summary: Emperor of chefs

Military service: French Army (1870, Chef)

Escoffier was the father of modern French cuisine and is universally recognized as the finest master chef of the 20th century. Throughout his life he catered to royalty and established the kitchens of many fine hotels (The Savoy, Grand Hotel Monte Carlo, Hotel Ritz Paris, Grand Hotel Rome, etc). When Kaiser Wilhelm met Escoffier, he remarked "I am the Emperor of Germany, but you are the Emperor of Chefs".

Among Escoffier's many contributions to the culinary world include the à la Carte menu, Peach Melba, his classification system for the "mother sauces", and a general departure from the ostentatious culinary traditions of French cuisine. He also streamlined professional kitchens into a station-based brigade system, still used today. The lifetime count for Escoffier's invented recipes exceeds 10,000.

Escoffier retired in his 70s to Monte Carlo with his wife. He served his culinary calling for 62 years, making his the longest professional chef career ever. According to the Larousse Gastronomique, there have been no finer chefs in history than this "king of chefs, chef of kings".

In 1911, Ho Chi Minh trained as a pastry chef under Escoffier at the Carlton Hotel, London.

Father: (blacksmith)
Wife: Delphine Daffis (m. 1880, d. 1935)

    French Legion of Honor 1928 (first chef to win)

Author of books:
Les Fleurs en Cire (1886)
Le Guide Culinaire (1902)
Le Carnet d'Epicure (1911)
Le Livre des Menus (1912)
Le Riz (1927)
La Morue (1929)
Ma Cuisine (1934)


25/05/2017
0 Poster un commentaire

POISSON FUME

https://www.youtube.com/watch?v=qoCoozafjqw

 154938080418081942.gif https://www.youtube.com/watch?v=n9amsz3F-_E

 

 

IMG_4265.JPG

 

GASTRONOMIE GABONAISE

Le crocodile et le pangolin nous réservent des saveurs surprenantes mais délicieuses.
Sans oublier un mets de roi, les grosses chenilles blanches qui fourmillent dans les troncs d'arbres.
Le sanglier reste un classique incontournable, mais le singe ne fait pas l'unanimité chez les gabonais, certains refusant d'en consommer.
Quant aux poissons - principalement à préparer à la braise - le marché du pont de la Nomba est un must pour y trouver son bonheur.
Le tout accompagné de feuilles de manioc, sans omettre une petite assiette avec des atangas.
Les tubercules, cousins de nos patates, réservent des surprises agréables, tout comme la banane dont bien des préparations sont sources d'innovations gustatives parfumées.
Et merci à toutes ces mamans gabonaises qui détiennent les secrets pour préparer tous ces trésors gastronomiques!

 

 


09/04/2015
1 Poster un commentaire

Le Plaisir des Yeux

Je souhaite vous faire partager mon héritage et richesse culinaire.. Nous revisiterons aussi la Cuisine du Monde. D'ici ou d'ailleurs, elle ne nous apporte que du bonheur !

1958F84034_n.jpg
Alors bon appétit avec vos yeux !


31/03/2015
0 Poster un commentaire

Chine se lance dans la production de caviar

caviar_455.jpg

 

90 % de la production mondiale de caviar, estimée a 300 tonnes par an, vient de la mer caspienne, et l’organisme habilité a en autoriser l’exportation, le CITES, est de plus en plus drastique.

Du coup, de plus en plus de fermes d’élevages ont vu le jour dans le monde entier, et notamment en Chine.

Dans le Hubei, au bord du barrage des trois gorges, la société américaine Caviar Creator a créé il y a deux ans une coentreprise avec la société chinoise Tianxia Sturgeon Company.

Ce producteur asiatique d’esturgeon possède le plus grand peuplement d’espèces d’esturgeons au monde, parmi lesquelles des espèces ayant déjà disparu à l’état sauvage.

Avec sa production de 600 tonnes de poissons par an, la société produit annuellement environ 33 tonnes de caviar et 400 tonnes de viande d’esturgeon.

Il s’agit du plus grand élevage d’esturgeons de la Chine avec ses 4 000 hectares d’installations.

Pour la célèbre maison Petrossian, le développement de la production d’élevage est une bonne nouvelle.

Il entrave le marché illégal de caviar (100 tonnes) qui accentue la disparition de l’esturgeon et réduit l’intérêt du faux caviar, à base de pâte de Hareng et de pâtes d’Esturgeon teintées


10/03/2015
0 Poster un commentaire

Historique des plats

Vatel-2.jpg

 

 

Si vous voulez faire un commentaire

Si vous voulez compléter cette rubrique 

 

Abrantes

Gouverneur de Paris, Junot, duc d'Abrantès, avait un des meilleurs cuisiniers de l'époque : Richard, qui a donné som nom aux chauffe-plats ainsi appelés. C'est ce chef qui inventa certains plats "à la d'Abrantès" en hommage à son maître.

 

Anna

Adolphe Dugléré, qui dirigeait alors les cuisines du Café Anglais, inventa les pommes de terre Anna pour la célèbre courtisane Anna Deslions.

 

Artois (à la)

Les ris de veau ainsi nommés ont été inventés par le comte d'Artois, futur Charles X.

 

Aurore

C'était le prénom de la mère de Brillat-Savarin, à laquelle l'auteur de la "Physiologie du goût" dédia quelques recettes.

 

Bagriation

La princesse Bagration, à l'époque de la Restauration , avait pour chef, Marie-Antoine Carême, le grand Carême, qui lui dédia quelques plats, comme il l'avait fait pour Talleyrand.

 

Bellevue
Madame de Pompadour amait flatter le palais de Louis XV, plus fin que celui de son aïeul Louis XIV. Elle possédait le château de Bellevue et certaines recettes qu'elle imagina prirent le nom de ce lieu-dit, d'autres celui de leur créatrice entre autre; filets de volaille à la bellevue, saumon en bellevue...

 

Bernis

Cardinal de Bernis à qui nous devons les crêpes dentelles.

 

Berry (à la)

Les filets de lapereaux à la Berry doivent leur naissance à la gourmande duchesse du Berry, la fille préférée du Régent.

 

Bourdaloue (à la)

Invention d'un pâtissier installé à la Belle Epoque, rue Bourdaloue, à Paris. La pâtisserie existe encore et continue les spécialités de son fondateur.

 

Bresolles

Ragoût inventé par le valet de chambre du marquis de Brésolles sur le théâtre des opérations de la guerre de Sept Ans.

 

Cardinal (à la)

C'est à Mazarin, ce raffiné, que l'on doit cette appellation pour les plats qu'il inspira.

 

Chantilly

La création de cette crème sublime est généralement attribuée à Vatel. Mais les pâtissiers de Catherine de Médicis (1519-1589 fouettaient déjà la crème fraîche à l'aide de tiges de genets. C'est lors d'une réception donnée par Fouquet en l'honneur de Louis XIV que Vatel fait connaître cette délicieuse crème fouettée.


La Charlotte

Pudding créé pour la reine Charlotte, épouse de George III; charlotte parisienne créée par Carême vers 1800, moule tapissé de biscuits à la cuiller et de crème bavaroise.

 

Les croissants

En 1863, pendant le siège de la ville de Vienne en Autriche par l'armée turque, un boulanger est intrigué par des bruits souterrains. Il en informe les autorités viennoises qui découvrent des ennemis creusant des sapes pour envahir la ville. En récompense, le boulanger eut la permission de fabriquer des petits feuilletés en forme de croissant, symbole du drapeau turc.

 

Vincent de la Chapelle

Maitre-queux de la maison de France sous Louis XV, nous lui devons le poulet à la reine, le filet braisé à la royale, le consommé à la reine et surtout les bouchées à la reine.

 

Clamart (à la)

Pendant de très nombreuses années, les petits pois consommés à Paris, et en particulier à la Cour, provenaient des jardins maraîchers de Clamart, dans la proche banlieue.

 

Conti (à la)

Appellation donnée à quelques recettes inventées par les officiers de bouche du prince de Conti. Deux d'entre eux ouvrirent en 1786 le restaurant des Frères Provençaux.

Mais c'est la princesse de Conti qui "inventa" le carré de mouton qui porte son nom, ce fameux carré "gourmandé de persil" que Molière évoque dans le Bourgeois Gentilhomme.

 

Cussy (à la)

Louis de Cussy, un des plus spirituels gormets de la première moitié du XIXème siècle, était préfet du palais sous Napoléon Ier et son cuisinier lui dédia quelques belles recettes.

 

La sauce Béarnaise

La sauce béarnaise ne date pas de l'époque d'Henri IV. Il semble qu'elle doive son nom au fait qu'elle ait été servie pour la première fois au pavillon Henri IV à St-Germain-en-Laye au 19 ème siècle.

 

Le Financier

Gâteau créé par le pâtissier Lasne près de la Bourse vers 1890, pour régaler les financiers rapidement et sans se salir les mains.

 

Flan

Dessert somptueux du temps des rois, perfectionné aux fruits confits au 19e siècle en Champagne.

 

Frangipane

De Cesare Frangipani (comte italien). Catherine de Médicis nous la fit connaître vers 1580.

 

La Frangipane a en fait été inventée par le marquis Pompeo Frangipani, maréchal de France sous Louis XIII et membre de la célèbre famille Frangipane de Rome. Il inventa en fait un parfum à base d'amandes dont il parfuma ses gants. De ce fait, le parfum à l'amande fut dit "à la Frangipane". Un pâtissier s'en servit plus tard pour parfumer sa crème.
(Un descendant des Frangipane qui nous a écrit)...

 

La sole normande

Elle est l'oeuvre du chef du restaurant "Le Rocher Cancale" nommé Langlais, qui, en 1848, lors d'un dîner du Jury Gourmand dont le restaurant est le siège, servit ce plat.

 

Le tournedos Rossini

Grand amateur de gastronomie fine et de vins rares -- sa cave à vin était légendaire --, il avait sa table attitrée à la Tour d’Argent, chez Bonfinger, au Café des Anglais, chez Lucas et Marguerite et à la Maison Dorée, dont le chef, Casimir Moisson, aurait dédié une création, ce tournedos maintenant légendaire, au compositeur. Rossini avait l’habitude, en entrant dans ces endroits chic, de serrer la main du maître d’hôtel, du sommelier, puis des serveurs. Il se dirigeait ensuite vers la cuisine afin de serrer la main du chef et, seulement après, s’asseyait à table. En plus de cette recette de tournedos, Rossini prête son nom à plusieurs créations culinaires : des œufs pochés, du poulet, un filet de sole et des cannellonis sont ainsi assaisonnés à la sauce Rossini (un mélange de foie gras, de truffes et de sauce demi-glace).

Pendant les années que Rossini passa à Paris, il devint non seulement le musicien le plus célèbre de son époque, mais également l’ami d’Antonin Carême, la grande toque du premier tiers du xixe siècle, qui soulignait que Rossini était le seul être qui le comprenait vraiment.

 

Margarine

En 1869, Napoléon III ouvre un concours pour doter les équipages de la flotte d'un produit gras comestible, peu cher et se conservant plus longtemps que le beurre. C'est Hippolyte Mège-Mouriès qui mat au point ce substitut de beurre et le baptise Margarine (de margaritas en grec) qui signifie "comme la perle".

 

Marie Harel

Paysanne normande en son village de Camembert, fabriquait depuis 1760 son fromage qui est depuis mondialement connu.

 

Meringue

Proposée le 3 juillet 1720 par le cuisinier Gasparini à Marie Leszczynska, future épouse de Louis XV.

 

Mille-feuille

Gâteau créé par le cuisinier Pierre François de la Varenne, auteur du cuisinier français en 1651, perfectionné par Carême.

 

Robert (à la)

La sauce Robert, dont Rabelais faisait si grand cas, a été, parait-il, inventée par Robert, cuisinier de l'abbé de Saint-Germain-des-Prés, au Moyen Age.

 

Soubise (à la)

Sauce inventée par Constant, chef de cuisine à la maison de Soubise.

 

Saint-Honoré

Inventé en 1846 à Paris par le pâtissier Chiboust puis en 1863 par le pâtissier Auguste Jullien, maintenant formé d'une couronne de choux remplis de crème posée sur une pâte brisée.

 

Savarin

Baba sans raisins secs créé en 1845 par le pâtissier Auguste Jullien en hommage au gastronome Brillat-Savarin.

 

Villeroy (à la)

Les poulets à la Villeroy sont attribués à la maréchale de Luxembourg, duchesse de Villeroy.

 

Xavier (à la)

Potage inventé par Louis Stanislas Xavier de France, comte de Provence et futur Louis XVIII.

 

Le Baba au Rhum

Le beau-père de Louis XV, Stanislas de Leczinski, trouvant le kougelhof un peu sec, décide de le tremper dans un sirop de rhum et de le flamber. Il nomme sa trouvaille "l'ali-baba" car il était en train de lires les comtes des Milles et une Nuits.

 

La pêche melba

La "pêche Melba" a été créée en 1893 ou 1896 par Auguste Escoffier qui dirigeait les cuisines de l'hôtel Carlton à Londres. Admirateur de Nelly Melba, célèbre cantatrice, il imagine un entremets associant finesse et élégance. Les pêches fraîches entières sont pochées dans un sirop vanillé et dressées sur un lit de glace vanille et nappées de coulis de framboise. l'ensemble est incrusté dans un bloc de glace sculpté en forme de cygne. Pas de chantilly donc.... Sachez apprécier l'original.

 

Le homard à l'américaine

En 1867, Fraysse, un sétois chef du Peters à Paris, accueille tard dans la soirée, trois clients américains. La journée ayant été très chargée, il ne reste dans le garde-manger qu'un homard cuit et un peu fatigué. Se souvenant d'une ancienne recette de la maison, il apprête le homard de cette façon mais ajoute aromates et piments afin de faire "passer" le crustacé. Le plat est accueilli d'une façon enthousiaste et les clients après avoir étanché leur soif veulent à tout prix connaître le nom de cette préparation. Pris de court, Fraysse leur annonce qu'ils viennent de déguster un homard à l'américaine.

 

La vinaigrette

Ce mode d'assaisonnement de la salade à la française, faisait fureur en Europe au 18e siècle lorsqu'un certain chevalier d'Albignac, émigré réfugié, fit fortune à Londres en louant ses services de fashionable salad maker. Il allait de maison en maison avec son nécessaire (flacons d'huile et de vinaigre, aromates, caviar, truffes), réclamé par les maîtresses de maison qui trouvaient du dernier chic de sortir leur plus beau saladier pour que le chevalier y tourne la salade assaisonné de French Dressing: nom que porte encore aujourd'hui la vinaigrette classique chez les Anglo-Saxons.

 


10/03/2015
0 Poster un commentaire

Historique du sandwich

 

On entend souvent qu’un certain Lord Sandwich, passionné de jeu, refusait de quitter ses parties et commandait à son maître d’hôtel un petit en-cas...

Pour être exact, c’est en 1762 que Sir John Montagu, quatrième comte de Sandwich, amiral de la flotte du roi d'Angleterre George III et joueur invétéré, se retrouva dans un pub pour une partie de cartes qui n’en finissait pas. L’aide-cuistot, pour éviter à son prestigieux client d'avoir à interrompre sa partie, lui servit une petite collation.

Les deux tranches de pain, entre lesquelles il avait placé des morceaux de viande froide et du fromage, avaient aussi l'avantage de permettre au Premier lord de l'Amirauté de grignoter sans se tacher les doigts...

Plus tard, au moment de la guerre d'indépendance des États-Unis, John Montagu fut jugé responsable de la défaite des Anglais et accusé de corruption. Il est mort en 1792, à l'âge de 74 ans. L'explorateur James Cook a donné son nom à deux archipels qu'il a découvert : les îles Sandwich.

Aujourd’hui, la relève est assurée par le onzième comte de Sandwich, qui vient de créer une entreprise de restauration rapide, avec son fils Orlando : "The Earl of Sandwich". « Mon aïeul n'a peut-être pas inventé le sandwich, mais il en a immortalisé le nom... »

Tartine Crevettes aux Agrumes 4.JPG

هل تعرف أصل كلمة ساندوتش !؟
كلمة ساندوتش مشتقة من اسم رجل حقيقي يدعي إيريل سندويتش ولد عام 1718 لأبوين من الطبقة الإنجليزية الراقية، ويقال انه اخترع الساندويتش بسبب ولعه الكبير بلعب الكوتشينة وعدم استعداده لترك اللعبة والقيام لمائدة الطعام!

ولحل هذه المشكلة تفنن في ابتكار الساندوتشات وألف عنها كتابا عنها دعاه “تحليل المأكل الخفيفة والمقبلات المرافقة


10/03/2015
0 Poster un commentaire

Thé à la menthe

the marocain.jpg

 

 

Maroc – Thé à la menthe Au Maroc, bien plus qu’une simple boisson chaude, le thé est tout un art de vivre. Bien sûr, le thé à la menthe n’est pas bu uniquement au Maroc mais bien dans tout le Maghreb. Nous parlerons ici du Maroc car ce pays est le berceau de cette façon de déguster le thé. Le thé à la menthe est l’une des traditions les plus originales du Maroc. Pour toutes les occasions, les fêtes, les rencontres et les soirées familiales, un Marocain offre du thé à la menthe. Le thé à la menthe est bu partout et par tous tout au long de la journée … Le thé à la menthe (en arabe, شاي بالنعناع, chāï bil n’anā) est la boisson traditionnelle des pays du Maghreb et est originaire du Maroc. Le thé est obtenu grâce à l’infusion de feuilles de thé vert (de type Gunpowder) et de menthe verte (de type Nanah), accompagnée de beaucoup de sucre et servi très chaud. Au Maroc, le thé est, plus particulièrement, la boisson de l’hospitalité. On prête au breuvage un grand nombre de vertus, notamment toniques et digestives. Sa préparation et son goût varient en fonction des régions et des pays du Maghreb. Il est, ainsi, plus sucré dans le nord que dans le sud du Maroc. . Historique Quoi qu’il soit aujourd’hui devenu un élément central de la vie sociale au Maghreb, le thé à la menthe est, en fait, historiquement assez récent. Dans un compte-rendu commercial du IXème siècle, Soliman, un marchand arabe, raconte ses expéditions en Chine et fait mention du thé comme d’une herbe presque sacrée, dont l’importance est essentielle dans la société chinoise : c’est la trace écrite la plus ancienne, en dehors de textes chinois, que l’on ait sur le thé. Passant par le Pakistan, l’Iran, la péninsule arabique et la Turquie, le thé arrive jusqu’en Egypte vers le XVIème siècle. Mais sa progression s’arrête là et il ne traverse pas le désert de Libye. Le thé vert de Chine fut introduit au Maghreb au XVIIème siècle à la cour du Sultan Moulay Ismail, puis, à la fin du XVIIIème siècle, lorsque la Compagnie des Indes achemina vers les ports marocains de l’Atlantique de grandes quantités de thé vert, son usage se répandit dans toutes les couches de la population. Au milieu du XIXème siècle, il est introduit dans les pays du Maghreb, à un moment où les Anglais, confrontés à la perte des marchés slaves après la Guerre de Crimée, cherchaient de nouveaux débouchés. [La guerre de Crimée (1853-1856) fut une guerre entre la Russie impériale et une coalition comprenant l’Empire ottoman, le Royaume-Uni, le Second Empire français et le royaume de Sardaigne.] C’est vers le Maroc, et plus précisément les ports de Mogador et de Tanger, qu’ils se tournèrent pour écouler leurs stocks. La boisson la plus répandue au Maghreb jusqu’alors était l’infusion de feuilles de menthe, parfois d’absinthe, et il semble que le thé ait reçu un accueil favorable des populations, car, mêlé à ces feuilles, il en diminuait l’amertume sans en dénaturer le goût, ni la couleur. Petit à petit, un cérémonial se mit en place, et tout un folklore, ainsi qu’un artisanat, se développa autour de cette nouvelle consommation devenue la boisson nationale par excellence. A tel point qu’aujourd’hui, le thé vert à la menthe apparaît, à première vue, comme une tradition immuable remontant aux débuts de l’histoire. Grâce aux populations nomades, le thé se diffusa rapidement dans tout le Maghreb et toute l’Afrique de l’Ouest. Depuis, offrir du thé à la menthe fait partie des règles de savoir-vivre, non seulement au Maroc, mais aussi dans de nombreux autres pays arabes. Dans chaque pays ou chaque région, on le prépare d’une façon légèrement différente : plus ou moins de sucre ici, des pignons de pins là (comme en Tunisie), avec une feuille de menthe dans le verre, …. chacun s’est fait sa propre recette.


06/09/2014
0 Poster un commentaire

La cuisine moléculaire

La cuisine moléculaire


La cuisine moléculaire est une pratique culinaire récente, faisant intervenir les propriétés physico-chimiques des aliments. Elle est intimement liée à la gastronomie moléculaire, qui représente l’étude des réactions physiques et chimiques lors de l’élaboration de mets cuisinés.
Hervé This, physico chimiste à l’institut national de la recherche agronomique, est un des grands précurseurs de cette science. Il effectue ses recherches au Laboratoire de Chimie du Collège de France et il est membre de l’Académie Nationale de la cuisine et de celle du Chocolat et de la Confiserie.
Nous allons étudier dans cette partie le but de ces avancées scientifiques et ses intérêts dans la société d’aujourd’hui.
La gastronomie moléculaire et physique est une discipline scientifique : en effet, Hervé This et Nicolas Kurti, physicien d’Oxford, ont compris qu’une notion scientifique pouvait utilement être identifiée, non pas dans l’étude des aliments, mais plus spécifiquement, dans l’étude des phénomènes culinaires. Le terme final « Gastronomie moléculaire » fut forgé par Hervé This, après la disparition de son collaborateur anglais en 1998.


04/09/2014
0 Poster un commentaire

La glace la plus chère

La glace la plus chère.jpg

 

Pour les plus fortunés, les frais de bouche peuvent atteindre des montants astronomiques. A titre d'exemple, une bouteille de whisky Macallan s'est vendue pour 631 850 dollars en janvier dernier (soit environ 465 000 euros). Cela revient environ à 775 euros le centilitre ! Mais quand on est un habitué des restaurants les plus onéreux de la planète, on ne se fixe aucune limite en matière de gastronomie. Nous avons sélectionné pour vous certains des plats les plus chers du monde. Attention, cet article est à déconseillé aux personnes au régime !

La Pizza la plus chère

La pizza Louis XIII, concoctée par le chef italien Renato Viola, est de loin la plus chère du monde. Elle est facturée pour la bagatelle de 8 300 euros. Ce prix se justifie par des ingrédients d'exception : trois sortes de caviar parmi les plus luxueux de la planète, homard, crevettes, sel rose australien et la traditionnelle mozzarella di buffala. Et pour ce prix, elle est servie à domicile. Mais mieux vaut s'y prendre à l'avance, car trois jours de préparation sont nécessaires à la réalisation de sa pâte.

Le hot-dog le plus cher

Le restaurant 230 Fifth à New York sert le hot-dog le plus onéreux au monde. Son prix : 2 300 dollars, soit environ 1 700 euros. Il est concocté à l'aide de wagyu (un boeuf nourri au müesli) affiné pendant 60 jours, d'oignons Vidalia caramélisés dans du champagne Dom Perignon, de choucroute braisée dans du champagne Cristal et de caviar. Que demander de plus ?

Le bagel le plus cher

Pour 760 euros, vous pourrez déguster le bagel le plus cher du monde. Une fois de plus, il faudra vous rendre à New York, plus précisément à l'hôtel Westin. Ce bagel est recouvert de crème, de truffes blanches et surplombé de feuilles d'or.

Le burger le plus cher

Le Fleur Burger 5000 est né de l'imagination du chef français Hubert Keller. Servi au restaurant Fleur de Lys de l'hôtel Mandala Bay de Las Vegas, il est vendu, comme son nom l'indique, contre 5 000 dollars (soit près de 3 700 euros). Mais si ce plat est composé des meilleurs ingrédients (viande de wagyu, foie gras, truffe...), c'est plutôt la bouteille de Château Pétrus qui l'accompagne qui fait grimper l'addition.

Le plat de pâtes le plus cher

On reste à New York où l'on peut manger le plat de pâtes le plus cher de la planète. Le restaurant BiCe, situé au centre de Manhattan, sert des tagliolini faits-maisons, accompagnés de 900 grammes de homard frais du Maine, de 28 grammes de truffe noire, de champignons et de tomates. Le tout pour une addition s'élevant à 2 013 dollars, soit près de 1 500 euros. Pour ce prix, le client est autorisé à emporter l'assiette recouverte feuilles d'or dessinée par Gianni Versace dans laquelle elles sont présentées. S'il en reste bien sûr, car les 800 pièces commandées au couturier s'arrachent comme des petits pains.

L'omelette la plus chère

Décidément, New York est le paradis des amateurs de bonne chère au portefeuille bien fourni. Pour trouver l'omelette la plus onéreuse au monde, il faut se rendre au restaurant Norma. Sous le nom de "Zillion-Dollar Frittata", elle coûte la modique somme de 1000 dollars (près de 740 euros). Elle est composé d'oeufs brouillés, de homard, et de 10 grammes de caviar.

Le club sandwich le plus cher

Vendu contre la somme de 100 livres sterling, soit environ 125 euros, "The Von Essen Platinum Club Sandwich" est le club sandwich le plus cher du monde. Il est disponible au restaurant "The Cliveden" à Berkshire au Royaume-Uni. Mais pour ce prix-là, le client ne repart pas le ventre vide. Formé de trois étages, il contient du poulet, du jambon, des oeufs de cailles durs et des truffes blanches... Avec ses près de 2000 calories, il pourrait néanmoins en rebuter plus d'un.

La glace la plus chère

On retourne à New York pour déguster la glace la plus dispendieuse de la Terre. Servi au restaurant Serendipity 3, le Golden Opulence Sundae coûte 1 000 dollars (près de 740 euros). Pour ce tarif, vous aurez le droit à cinq boules de glace à la vanille de Tahiti, de la crème à la vanille de Madagascar, de chocolat Amedei Porceleana, le plus cher du monde, et de chocolat Chuao, l'un des plus rares. Petit bonus : ce sundae est recouvert de feuilles d'or comestibles 23 carats. Pour ceux qui souhaiteraient se faire un "petit" plaisir, pensez à réserver ce dessert deux jours à l'avance, le temps de réunir tous les ingrédients nécessaires à sa confection.

Personnellement, on vous conseille plutôt de vous offrir les services d'un chef à domicile. C'est moins cher et plus convivial !

 


01/09/2014
0 Poster un commentaire

Omelette la plus chère du monde

Une omelette facturée 739 euros

Les plats les plus chers du monde.jpg

 

Rassurez-vous pourtant, certains de ces plats ont été vendus aux enchères pour la bonne cause: une mangue de Brisbane (Australie) à 4200 $ pièce (3105 €), un pho (soupe) au bœuf Wagyu, truffes blanches, bouillon de foie gras, germes de soja et nouilles de homard bleu du restaurant Tiato à Santa Monica (Californie) pour 5000 $ (3696 €) ou un sandwich au bacon avec truffe noire, huile de truffe, feuille et poudre d'or et safran au Tangberry's cafe de Cheltenham (Angleterre) pour 235 $ (173 €). Une part de gâteau du mariage du duc et de la duchesse de Windsor en 1937, dans sa boîte, a été adjugée 29.900 $ (22.100 €) chez Sotheby's New York en février 1998!

Mais ce n'est pas le cas de toutes les assiettes sélectionnées par Sibbet. La «zillion dollar frittata», une omelette au homard et frites recouverte de 283,50 g de caviar est ainsi facturée 1000 $ (739 euros) au restaurant Norma's du Parker Méridien à New York. Le pain de l'Hobbs House Bakery de Cotswold (Angleterre), fabriqué avec une farine bio selon une recette secrète depuis 59 ans, coûte 35 $ pièce (26 €). La salade du chef Raymond Blanc (Hempel Hotel, Londres), réalisée pour la «Florette National Salade Week» à base de caviar beluga, copeaux de truffes, pommes de terre dorées à la feuille d'or, crabe et homard de Cournouailles et vinaigre balsamique 30 ans d'âge, était proposée à 1013 $ (749 €).

Le mets le plus impressionnant reste sans doute le «Frrrozen Haute Chocolate ice cream», glace vendue 25.000 $ (18.488€) au restaurant Serendipity 3 de New York, en 2007. Le dessert utilisait 28 cacaos différents, dont 14 des plus chers au monde, et était servi avec de l'or comestible, dans un gobelet en or et diamants, avec une cuillère en or, que le client pouvait ramener à la maison! Royal.


01/09/2014
0 Poster un commentaire

Recettes de cuisine

L'article correspondant à ce bouton allopass n'est plus disponible.


 

 

DESIGN 2.jpg

Des recettes des plats avec descrition


29/04/2014
0 Poster un commentaire

SIAM MEKNES


29/04/2014
0 Poster un commentaire

ا حذر من 5 أطعمة قد تتسبب في قتلك

 

 

تناول الطعام ممتع بالتأكيد، ولكن علينا دائماً أن نفكر قبل أن نأكل ونختار الأطعمة المناسبة لنا ولأحوالنا الصحية، لذا سنستعرض معاً في هذا الموضوع 5 أطعمة دارجة يمكنها أن تتسبب في أضرار كبيرة على صحتك تصل أحياناً إلى الوفاه!
ونبدأها بـ:
البيض النيء واللحوم الغير مطهية جيداً:
إن اللحوم الحمراء ولحوم الطيور والمأكولات البحرية الغير مطهية والبيض النيء يمكنها أن تحتوي على باكتيريا تسمى السالمونيلا salmonella bacteria والتي تسبب التهابات بالمعدة والأمعاء.
إن التسمم بباكتيريا السالمونيلا لا يهدد حياتك، ولكن إذا انتقلت الباكتيريا إلى الدم فهي تسبب تجرثم الدم أو bacteremia والتي يمكن أن يؤدي إلى الوفاة.
لذا احذروا اللحوم غير المطهية جيداُ والبيض النيء.
بذور الفاكهة:
تكثر في فصل الصيف الفاكهة ذات البذور الكبيرة مثل الخوخ والمشمش والبرقوق والكرز، ويجب الحذر عند تناولها
فبجانب غسلها جيداً بالماء فإن بذورها تحتوي على مادة تسمى أميغدالين أو amygdalin وهي تنتج السيانيد السام! ويمكن للجسم أن يهضم جرعات صغيرة من السيانيد، ولكن الجرعات الأكبر تسبب الدوار والقيء، والتسمم بالسيانيد يؤدي إلى ارتفاع الضغط وزيادة نبضات القلب والفشل الكلوي ومن ثم الدخول في غيبوبة. كما يؤدي للإختناق الذي يسبب الوفاة.
لذلك اغسلوا الفاكهة جيداً (وخصوصاً الخوخ والمشمش لأن وبرها يحفظ الكثير من الأوساخ) واحذروا من تكسير بذورها.
الفطر:
لاشك أن الفطر يضفي مذاقاً جيداً للكثير من الأطباق، ولكن هناك أنواع منه يمكن أن تسبب تسمم للإنسان مثل الأنواع الموضحة بالصورة:
فإذا تم تناولها بكميات قليلة يمكن أن تسبب آلام في البطن وقيء وعطش زائد، أما إذا تم تناولها بكمية كبيرة فهي تسبب تلف في الكبد والكُلى والقلب والعضلات بشكل لا يمكن عكسه مما يؤدي إلى الوفاة!
فاحذروا ليست كل أنواع الفطر تصلح للأكل.
المحار:
البعض يستمتع بأكل المحار، حيث يقوم بفتح المحارة وعصر بعض الليمون ثم تناولها مباشرةً
إليكم القاعدة: لا تتناول المحار أبداً قبل أن تقوم بشم رائحته للتأكد من سلامته، فهو يصنف في المراتب الأولى للأطعمة التي يمكن أن تسبب التسمم حسب هيئة الغذاء والأدوية الأمريكية FDA
فالمحار يمكن أن يحتوي على النورو فيروس والتي تسبب التهابات المعدة والأمعاء و بكتيريا فيبيرو وهي مرتبطة بالكوليرا وتسبب ارتفاع الحرارة والصدمة الإنتانية septic shock وآفات الجلد العنيفة وحتى تسمم الدم المميت!
فاحذروا من المحار وتأكدوا من صلاحيته للأكل.
العسل:
نعم هذا ليس خطأ في الكتابة! فالعسل العضوي أو غير المبستر يمكن أن يحتوي على سموم تسمى Grayanotoxin، وهي تسبب الدوار والضعف والتعرق الزائد والغثيان والقيء، وتستمر هذه الأعراض لمدة 24 ساعة!
ويمكن أن تزيد حدة الأعراض بتناول كميات أكبر من العسل.

فاحرصوا على شراء العسل من الشركات التجارية المضمونة لتتجنبوا هذه النتائج الغير مرغوبة.

أرجو أن تكونوا قد استفدتم من الموضوع وأن تتأكدوا من سلامة ما تأكلون من أجل صحتكم

لا تقرأ و ترحل ،، اضف تعليقك و اترك بصمتك


18/07/2013
0 Poster un commentaire

dîner royal

Mercredi 13 mars 2013 : 00

Magazine « Paris match » détaille certains plus fine des français roi Mohammed VI pour le Président français Francois hollande lors d'un dîner de gala au Palais Royal à Casablanca le 3 avril, en décrivant les princesses Anne de la mode et aussi des listes ce qui a été soumis d'une variété de la cuisine pour les hôtes du Maroc et de la délégation accompagnant lui.

Time magazine le décrit la française Caroline bikozi, le seul journaliste autorisé à assister à un dîner Royal, mode princesses : Princesse Salma du Maroc femme, et sœur Mary Belle princesses ADILA, où l'épouse du roi portait une couleur brune clair « beige », décorée d'or et de bijoux, tandis que les sœurs du roi portaient noir orné de fils d'or et d'argent, ceinture incrusté de pierres précieuses à travers, quelques pierres précieuses, contrairement à la robe longue noire qui était usé homme Président français Valerie voir Feller.

Et la presse française n'a pas manqué de décrire l'atmosphère à l'intérieur de la salle où le dîner de gala de vastes systèmes en l'honneur du Président français, où il y avait presque un silence religieux, dit bikozi, certains avec des sourires qui étaient planant autour de la table propriété split il roi et commentaires et sa petite amie et Princesses et du roi frère Prince Rashid, ainsi que premier ministre abdelilah benkirane.
 
Presse a attiré sur ce qu'il considérait comme un anachronisme dans le dîner de gala pour les Marocains qui ne laissent pas quelque chose eux négligé si leur roi, la coupe de Hollande vide en l'honneur du roi de marquer la relation d'amitié entre les deux peuples, français et marocain, notant que ces rituels n'étaient pas musulmans.

Selon la presse même était roi et le dîner français invité du repas marocain inclus lait et baltketokh webriwat maslouh salade aux olives, plein musharml Grill mon poisson frit Medley balsharmolh tajine "mg" pour accéléré walglglan prune et amandes décoré citrouille farcie balksks rouge et veau « mg » et sept légumes Pastilla avec du lait et du tabac de Apple.

Magazine français et envoi au Palais Royal qui boit autant pour les invités et les participants dans les tasses de « cristal » Irtogte et une tasse de thé à la menthe, lait d'amande, une boisson au gingembre et jus qui ont commenté le ministre de l'énergie et l'eau, la presse a déclaré dans un verre « aphrodisiaque ».
 
http://hespress.com/orbites/76827.html

14/04/2013
0 Poster un commentaire

كيف تطبخين زوجك

 


06/04/2013
0 Poster un commentaire