Miam.Miam. Chef Said LAKHBAB

Miam.Miam. Chef Said LAKHBAB

les plats les plus cher du monde

pour 234 000 dollars

Le 10 octobre 2011 à 19:40

Le plat le plus cher du monde se déguste pour 234 000 dollars dans une assiette en or

« Dieu a dit : je partage en deux, les riches auront de la nourriture, les pauvres de l’appétit » plaisantait Coluche. En tout cas pour manger au restaurant Takashimaya de New York, il faut avoir un bon porte-feuille et beaucoup d’appétit. Le Oscheriyori est le plat le plus cher avec un prix de 234 000 dollars soit 174 000 euros. C’est un mélange de légumes, de sushis et de sashimis. Un plat pas si extraordinaire que ça.

Mais bien manger tient autant au contenu qu’au contenant. C’est pourquoi, l’Oscheriyori est servi dans un plat en or massif. Rassurez-vous, les clients emportent leur assiette de 3.3 grammes chez eux. Sachant qu’un kilo d’or sachant vaut 39 521 euros, vous rentrez à la maison avec 39 521 euros. Le restaurant y trouve son compte.

 

Une petite sélection des plats les plus chers du monde et de quelques boissons alors que l’on est en pleine crise ? Que les prix des denrées alimentaires n’ont cessé de grimper depuis des mois ? Et bien oui, et puis la bouffe c’est important, donc voilà le pourquoi du comment de la raison de ce post  (encore en train de me justifier moué ) !!

Faire le tour du monde des saveurs culinaires, voilà bien un « défi » qui ne serait pas pour me déplaire. Toujours ouvert, passionné de gastronomie et surtout gros gourmand devant l’éternel, j’adore goûter à tout. D’une galette-saucisse à la sortie d’un match en Bretagne (ok spavrai, je vais pas voir le foot mouahahaha) à la dégustation d’un petit déjeuner complet dans une hacienda mexicaine, en passant par un trois étoiles ou la sandwicherie du coin, je reste toujours à l’affût des bons plans en matière de nourriture et de boisson. Les mauvaises langues diront : «surtout la boisson». D’ailleurs, si j’avais un peu plus de temps, je lancerais bien un blog culinaire si le secteur n’était pas tant encombré. Néanmoins, voici donc une petite sélection de plats et boissons du monde tellement chers qu’il me faudra encore bosser quelques années avant de pouvoir me permettre de les goûter. « Bon appétit, bien sûr™ » !! Enjoyz …

 

 

Le caviar Sevruga gris classique

Ce caviar russe de la mer Caspienne ne coûte que 1900€ pour 400 gr. C’est sûr, ce ne sont pas les oeufs de lompe d’Intermarché

 

 La Madeline au Truffe

Le chocolatier Knipschildt fabrique le chocolat le plus cher du monde : cette Madeline au Truffe est composé d’une truffe du Périgord enrobé d’un chocolat Valrhona à 70% de cacao sur un lit de perles en sucre. Il vous en coûtera la modeste somme de 250 USD soit environ 190€ le chocolat. Evidemment, à ce tarif, vous vous rabattrez plus certainement sur une boîte de Mon Chéri ou de Pyrénéens pour l’anniversaire de belle-maman.

 

Le fromage suédois au lait d’élan

Surnommé « le fromage le plus cher du monde », il provient d’un tout petit nombre de fermes suédoises qui produisent ce fromage qui, parait-il, aurait un goût incomparable. Il ne coûte que 390€ la livre. Pour le petit dernier qui adore les laitages, je vais plutôt lui acheter une boîte familiale de Vache qui rit.

 

 

 

Le safran rouge iranien ou safran Sargol

Sargol signifie « le haut de la fleur » du safran. Considérée comme l’épice la plus chère du monde, 100 gr de ce safran vous délestera de (seulement) 570€. A ne pas se tromper avec le poivrier.

 

 

Foie gras

, caviar et huîtres vont cohabiter avec un nouveau met tout aussi raffiné: le boeuf wagyu, une viande japonaise réputée pour être une des meilleures au monde, mais aussi l’une des plus coûteuses.

«Wagyu» signifie «boeuf japonais». Il est surtout connu sous le nom de Kobe, une appellation qui correspond à une race et à un mode d’élevage tellement attentif qu’il en explique le prix sept fois supérieur à celui du boeuf européen.

C’est à Kobe qu’on a développé ce mode d’élevage, qui consiste à surveiller strictement l’alimentation des boeufs, mais aussi à les masser au saké et à introduire de la bière dans leur nourriture.

 

La truffe noire d’hiver fraîche d’Italie


Cette truffe est la plus chère d’un champignon qui, déjà, n’est pas bon marché. Il ne vous en coûtera « que » 300€ pour environ 100 gr. En version française le prix de cette truffe descend à 180€ les 100 gr. On évite de les offrir à l’apéro surtout quand Papy le morfale est là, lui qui a l’habitude de se jeter sur les amuse-gueule.

 

 

 

 

Le café Kopi Luwak

Le café Kopi Luwak est fait à partir des grains du caféier qui ont été avalés et digérés par une civette de type Luwak. Bref ce sont bel et bien des excréments séchés et récoltés en Indonésie. D’après les spécialistes du café, celui-ci serait le meilleur du monde et comme ramasser du caca de civette qui contient des grains de café ne doit pas être chose facile, la production de ce café se limite à environ 230 kgs par an. D’où un prix légèrement déraisonnable : environ 180€ pour une livre de ce café. Et dire que c’est de la merde.

 

Dom Pérignon cuvée millésimée 1988

Déjà, il faut savoir qu’il ne sort pas chaque année une cuvée Dom Pérignon et à ce jour, seules trente-six d’entre elles ont obtenu un statut de cuvée exceptionnelle. Donc une bouteille de ce breuvage serait la crème du Champagne qui est déjà le vin de luxe par excellence. Ainsi une bouteille de Dom Pérignon cuvée millésimée 1988 se négocierait aux alentours de 530€ (imaginez donc le prix à la table d’un palace newyorkais). A éviter : utiliser cette bouteille pour offrir un kir royal à vos collègues après une journée de glande au bureau dur labeur.

 

 

 

Golden Opulence Sundae

Reconnu par le livre Guinness des Records comme étant « le dessert le plus cher du monde« , le Golden Opulence Sundae, servi au Serendipity 3 de New York, est un mélange de chocolats rares et de crème glacée, le tout servi avec une feuille d’or de 23 carat dans un coupe en cristal accompagnée d’une cuillère en or 18 carat. Le prix : seulement 1000 USD soient environ 750€. Un Snickers glacé c’est plus facile à becqueter en bloguant quand même.

 




27/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 73 autres membres